| Accueil | L'Amicale | La Chapelle | Evènements | Aviation à PAU | Galerie | Liens | Nous contacter | Bulletin d'adhésion | Accés membres |
Nous sommes le
 
La Chapelle Mémorial de l’Aviation fête ses 90 ans.
 
 

Pour fêter mes 90 ans, l’amicale a organisé le 04 Novembre 2017 une petite manifestation de mémoire en présence de Monsieur Christian LAINE, maire de Lescar, de Monsieur Auguste MEDEVIELLE, Président du syndicat du Haut Ossau, de Madame Valérie REVEL DA ROCHA, Adjointe en charge de la culture, du tourisme et du patrimoine, du sculpteur Robert MOGNARD de Bosdarros, réalisateur du buste de Mermoz et de vitraux dans la chapelle et de nombreux amicalistes.

Le buste de MERMOZ ailé situé sur le blauckaus attenant à la chapelle et réalisé par Robert MOIGNARD, sculpteur, de Bosdarros fût inauguré.

Dans le cadre d’un stage permettant d’obtenir une « bourse au permis de conduire » attribuée par la mairie de Lescar, Léa DURANTEAU-MONCHATRE a écrit un document de 32 pages ayant pour titre « 1914-1918 l’Ecole Militaire d’Aviation de Pau et ses aviateurs ». Ce document dédicacé lui fût remis lors de la cérémonie.

Une Messe fût officiée par le père AMADORE de Lescar, suivi d’un repas (poule au pot) au centre paroissial Saint Joseph avenue Carrerot à Lescar.

 

Rappel historique sur la chapelle :

Mon nom de naissance est la « Chapelle Sainte Jeanne d’Arc » et je suis une vieille dame de 90 ans.

J’ai été bâtie en 1927 avec des fonds recueillis auprès des aviateurs, des amis du Pont-Long, des membres de l’aviation populaire (aéro-club) et différentes quêtes dans les églises de PAU.

Construite par l’architecte Monsieur BLAY, sous l’impulsion du Colonel de Galard-Terraube, commandant le camp d’aviation Guynemer et de Monsieur le Chanoine Maupas, Archiprêtre et curé de Lescar.

Le 1 er juillet 1927, le Syndicat du Haut Ossau établit, pour un terrain de 100 m 2 ,un bail emphytéotique (99 ans) avec Monseigneur Gieure .

Je fus inaugurée le 27 novembre 1927 et bénie par Monseigneur Gieure, Evêque du diocèse de Bayonne, Lescar, Oloron.

Sous mon toit j’abrite, en autre, trois plaques de marbres gravées de 161 noms d’aviateurs morts entre 1912 et 1971.

Je servis sous les divers desservants : vicaires de Lescar au début, puis aumôniers militaires jusqu'au décès du dernier qui en prit soin : le Père Robert Lepoutre. Comme il n'y avait plus personne au camp Guynemer et que l'Ecole de Troupes Aéroportées avait sa propre chapelle (dans une baraque Fillod), je fus abandonnée après le décès du Père Lepoutre et bientôt vandalisée. Je servis de lieu de rencontre des hippies qui y laissaient seringues, canettes de bière voire traces de feux allumés à même le carrelage...

Un groupe d'anciens s'en est ému. Ils commencèrent à relever cette quasi-ruine, la nettoyer, l'aménager, jusqu'à ce que, réunis en association, ils se donnèrent pour tâche d'en refaire une vraie chapelle. Retroussant leurs manches, ils refirent la toiture, l'électricité, la peinture, remirent en place les plaques de marbre portant les noms des aviateurs décédés depuis 1912, payèrent un vitrail (dont l'artiste réduisit généreusement la facture) représentant Sainte Jeanne d'Arc tenant son oriflamme et installèrent des souvenirs divers mais tellement parlants: photos, plaques commémoratives, écussons d'unités, maquettes, statues, hélices accidentées dont l'une sert de croix au dessus de l'autel.

Ce groupe d'amis, appartenant à l'Amicale de la Chapelle Mémorial de l'Aviation et du Camp Guynemer me donna un nouveau nom «  Chapelle mémorial de l’Aviation  » inscrit en lettre dorée sur ma façade.

copyright © Amicale de la Chapelle Mémorial de l'Aviation et du camp Guynemer